Achats records de devises étrangères de la part de la Banque centrale du Japon

le 15/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Contre-attaque. 4.513 milliards de yens (41,6 milliards d’euros), tel est le montant en yens dépensé depuis le mois d’août par la Banque centrale du Japon (BoJ). A la suite de ces ventes massives, les réserves de devises étrangères du Pays du Soleil levant ont atteint fin août le niveau record de 1.218 milliards de dollars (866 milliards d’euros). Les autorités monétaires ont été contraintes de réagir énergiquement lorsque le yen a flambé au début du mois dernier. Considérée comme une valeur refuge en période d’aversion pour le risque sur les marchés, la monnaie japonaise a été propulsée à la fois par des rapatriements de capitaux et par de la spéculation. Afin de stopper rapidement cette envolée de la devise, la BoJ est intervenue unilatéralement sur le marché des changes le 4 août, avant d’annoncer, quelques semaines plus tard, avec le ministère des Finances, toute une série de mesures destinées à décourager les spéculateurs. La cherté du yen pèse sur le dynamisme des exportations et freine la reprise de l’activité économique qui était attendue à la suite de la catastrophe du 11 mars dernier.

A lire aussi