A minima

le 11/10/2012 L'AGEFI Hebdo

L’encadrement des agences d’évaluation des prix du pétrole (PRAs en anglais) vu par l’Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV/Iosco) sera minimal. L'Iosco vient de rendre son rapport final visant « à améliorer la fiabilité » des contrats dérivés sur pétrole qui reposent sur la formation des prix par lesdites agences dont les plus connues sont Platts et Argus. Pour « réduire les risques de manipulation ou de distorsion de prix », Iosco se contente d’émettre sept principes. Comme « s’assurer que les méthodologies des agences fournissent une information suffisante... ou donner la priorité aux transactions conclues et, à défaut, d’en donner les raisons ». L'Iosco demande aussi aux PRAs de s’assurer de disposer en interne de procédures de contrôle de qualité efficaces ou de procédures de plainte incluant le recours à une tierce partie indépendante. C’est en 2011 que le G20 avait demandé à l’Iosco d’élaborer des recommandations pour améliorer le fonctionnement et la supervision des marchés.

A lire aussi