L'avis de... Jean-Baptiste Coiffet, associé du cabinet Equinox Consulting

« 700 sociétés de gestion en 2015 »

le 03/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Les petites sociétés de gestion sont-elles menacées aujourd’hui ?

Elles peuvent continuer à bien vivre à condition d’attirer les investisseurs grâce à une gestion de qualité et d’avoir une taille suffisante pour être rentables. La situation est plus critique pour les acteurs qui ne se démarquent pas par la performance de leurs fonds ou leur politique commerciale. Une fusion avec une autre société n’a de sens que si les compétences en matière de gestion et les canaux de distribution sont complémentaires. Elle permet aussi d’abaisser les coûts de fonctionnement qui ont continué à croître ces dernières années.

La dynamique de création de maisons entrepreneuriales va-t-elle se poursuivre ?

Selon l’étude que nous avons menée l’an dernier pour le compte de l’AFG (Association française de la gestion financière, NDLR), le nombre de sociétés de gestion devrait continuer de croître dans les cinq prochaines années, à un rythme cependant plus modéré (moins de 20 % sur la période), pour atteindre un peu plus de 700 sociétés de gestion en 2015. Les créations devraient surtout être le fait d’équipes quittant leur groupe (banque ou assureur) pour monter une activité entrepreneuriale de niche, par exemple dans la gestion de performance absolue.

Y a-t-il de nouvelles barrières à l’entrée ?

Le régulateur risque d’être plus tatillon sur l’organisation et la pérennité des sociétés indépendantes. Il regardera sans doute de plus près le profil des dirigeants et les flux potentiels qu’ils peuvent attirer, en matière de seed money (fonds d’amorçage, NDLR) par exemple.

A lire aussi