LBO France mise sur l’immobilier hexagonal

le 13/02/2014 L'AGEFI Hebdo

En toute discrétion, LBO France a signé coup sur coup deux acquisitions immobilières d’envergure depuis le début de l’année. Fin janvier, le fonds de private equity a racheté l’immeuble « Cap » situé à La Défense auprès d’Union Investment. Loué à Société Générale, cet immeuble se déploie sur 10.000 m² de bureaux répartis sur neuf étages. Puis récemment, LBO France a acquis un portefeuille immobilier de 24 locaux d’activité (entrepôts) implantés en Ile-de-France, représentant près de 80.000 m² et plus d’une centaine de locataires pour un taux d’occupation d’environ 90 %. Aucune indication de prix n’a percé. Ces deux acquisitions intègrent la stratégie immobilière du groupe, « White Stone ». Très opportuniste dans son approche des actifs immobiliers, cet acteur du private equity avait cédé l’an dernier au fonds immobilier britannique TwentyTwo Real Estate 7.600 maisons individuelles louées à EDF. Un portefeuille valorisé à un milliard d’euros.

A lire aussi