La zone euro accueille son 17e membre

le 16/12/2010 L'AGEFI Hebdo

Bienvenue. Au 1er janvier 2011, les seize seront dix-sept avec l’entrée de l’Estonie dans l’Union monétaire. Avec 1,4 million d’habitants et un PIB microscopique au regard de la zone, l’Estonie présente des ratios maastrichtiens d’endettement à faire pâlir d’envie les anciens membres : un déficit public rapporté au PIB de 1,7 % et une dette publique/PIB de... 7,2 %, selon des données 2009 d’Eurostat. Pour l’inflation, le bilan est plus mitigé : après avoir connu une vague déflationniste l’an dernier (un CPI de -2,2 % en glissement annuel en novembre 2009) qui a permis au pays de respecter les critères pour intégrer l’euro, les prix à la consommation ont repris rapidement leur progression (5,3 % en novembre 2010). Un chiffre plus conforme à la tradition du pays qui est celle d’un taux d’inflation compris entre 5 % et 11 %.

A lire aussi