L’investissement en immobilier garde la cote au niveau mondial

le 25/03/2019

Un niveau record de 1.750 milliards de dollars a été investi dans le secteur, l’an dernier, selon Cushman & Wakefield.

GLOBAL INVESTMENT ATLAS 2019-2020
Télécharger le document

L’attractivité de l’immobilier en période de taux bas ne se dément pas. Les investisseurs ont placé 1.750 milliards de dollars dans le secteur l’an dernier, un niveau record, en hausse de 4% en glissement annuel, d’après un rapport du groupe de services immobiliers Cushman & Wakefield. L’Amérique du Nord a tiré les volumes au niveau mondial, avec une hausse de 17,7% à 546 milliards de dollars, même si la région Asie-Pacifique conserve la palme dans ce classement qui intègre les ventes de foncier, avec 866 milliards de dollars investis.

En Europe, une chute de 10% des volumes investis au Royaume-Uni, qui reste le premier marché européen, a pesé sur le total, qui s’inscrit en baisse de 1% à 264,5 milliards d’euros, selon BNP Paribas Real Estate. Les investisseurs étrangers en particulier se sont montrés plus timorés à l’approche du Brexit, avec une baisse de plus de 20% de leurs investissements sur un an. Au niveau européen, la décrue reste sensible (-9%), mais l’activité des investisseurs étrangerss reste en ligne avec leur moyenne quinquennale, avec une part de 47% du marché.

Alors que les banques centrales ont acté une pause dans le cycle de normalisation monétaire, les perspectives restent bonnes pour l’immobilier. Cushman & Wakefield s’attend ainsi à ce que les montants investis se maintiennent autour de 1.750 milliards de dollars cette année.

ZOOM

(Illustration L’Agefi.)

GLOBAL INVESTMENT ATLAS 2019-2020
Source :
Cushman & Wakefield
Date :
15/03/2019
Langue :
Anglais

A lire aussi