La prise en compte du développement durable a un impact positif sur les PME

le 29/03/2018

Après avoir interrogé en octobre dernier 535 cadres dirigeants de PME britanniques, Barclays a dévoilé en mars 2018 une étude sur la prise en compte du développement durable par les PME.

Environmental commitment: beyond a ‘nice-to-have’
Télécharger le document

Selon l’étude, 82 % des PME interrogées déclarent avoir déjà agi en faveur des problématiques environnementales. Les actions les plus fréquentes sont la sensibilisation de leurs employés à la cause environnementale et la mise en œuvre de politiques d’économie d’énergie ou d’eau.

De nombreux programmes de développement durable ont un impact positif sur les performances financières et la réputation des entreprises, telle que la réduction des coûts, citée dans 37% des réponses analysées par Barclays. L’argument ne fonctionne pourtant pas toujours : pour un quart des sondés, les programmes respectueux de l’environnement ne sont pas une « priorité commerciale », et seulement 39% les considèrent comme « extrêmement important ». L’étude pointe le manque de connaissance des conséquences positives sur les affaires et la réputation des actions de développement durable comme le plus grand obstacle à un plus grand engagement de la part des PME.

Les différences selon les secteurs d’activités des PME sondées sont également analysées. Les secteurs des services en entreprises et de l’économie sociale sont davantage portés sur le développement durable, avec un taux élevé de réponse le jugeant « extrêmement important ».

Barclays établit une corrélation entre niveau de chiffre d’affaire et importance donnée au développement durable : « les entreprises dont le chiffre d’affaire est supérieur à 50 millions de livres sont plus susceptibles de dire que le développement durable est extrêmement important ». Par ailleurs, pour une majorité des entreprises sondées, « les régulations et normes environnementales ont eu un effet positif » sur leurs affaires.

Environmental commitment: beyond a ‘nice-to-have’
Source :
Barclays
Date :
Mars 2018
Langue :
Anglais
Pages :
18

Sur le même sujet

A lire aussi