Les investissements directs étrangers reprennent de la vigueur dans le monde

le 15/06/2017

Après un repli de 2% en 2016, la Cnuced s'attend cette année à une hausse de 5% des IDE au niveau mondial à 1.800 milliards de dollars.

Rapport sur l’investissement dans le monde 2017 - L’investissement et l’économie numérique
Télécharger le document

L’amélioration des perspectives économiques mondiales réanime les flux d’investissements transfrontaliers. Selon le rapport annuel de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced), publié le 7 juin, les investissements directs étrangers (IDE) devraient recommencer à croître cette année et en 2018 après avoir reculé de 2% en 2016.

A 1.800 milliards de dollars (1.600 milliards d’euros) attendus en 2017, les niveaux d’IDE resteront toutefois inférieurs au pic de 2007 de 1.900 milliards. «Une reprise réelle des IDE n’est pas encore véritablement acquise, mais nous sommes prudemment optimistes, a déclaré le secrétaire général de la Cnuced, Mukhisa Kituyi, cité dans l'édition du 8 juin de l'Agefi Quotidien. Bien que le rapport prévoie un accroissement modeste pour 2017, d’autres facteurs, tels que des risques géopolitiques accrus, pourraient limiter l’ampleur de la reprise.»

Le recul des IDE l’an passé est d’abord dû à «une forte diminution des prêts interentreprises» dans un contexte de baisse de prix des matières premières et d'incertitude politique. Au contraire, d’importantes opérations de fusions-acquisitions ont soutenu les volumes dans les pays développés, en particulier au Royaume-Uni, qui a été le deuxième pays d’accueil l’an dernier avec 254 milliards de dollars d’IDE contre 33 milliards en 2015, alors qu’il ne s’inscrit pas dans les 20 premiers pays d’origine. 

Rapport sur l’investissement dans le monde 2017 - L’investissement et l’économie numérique
Source :
Cnuced
Date :
7 juin 2017
Langue :
Anglais
Pages :
252

A lire aussi