Les fonds souverains gardent le cap, selon Invesco

le 15/06/2017

Les fonds souverains n’ont pas modifié leur allocation d’actifs dans un contexte pourtant marqué par la montée des risques politiques aux Etats-Unis, en Europe et dans certains pays émergents tels que le Brésil, selon la Global sovereign asset management study publiée par Invesco.

Invesco Global Sovereign Asset Management Study 2017
Télécharger le document

La 5e étude annuelle Invesco Global Sovereign Asset Management Study qui examine les stratégies de placement des fonds souverains dans le monde menée auprès de 97 investisseurs, soit 20 de plus que l’an dernier, représentant quelque 12.080 milliards de dollars d'actifs, montre leur extrême prudence.

«Les fonds souverains n’ont pas modifié leur allocation d’actifs dans un contexte pourtant marqué par la montée des risques politiques aux Etats-Unis, en Europe et dans certains pays émergents tels que le Brésil», estime Alex Millar, head of EMEA sovereigns, Middle East and Africa institutional sales chez Invesco. Les faibles taux constituent le principal déterminant de leur allocation tactique dominée par l'immobilier, même s’ils cherchent d'autres sources de revenus.

Invesco Global Sovereign Asset Management Study 2017
Source :
Invesco
Date :
5 juin 2017
Langue :
Anglais
Pages :
52

Sur le même sujet

A lire aussi