Le relèvement du prix du CO2 reste la clé face au climat

le 30/05/2017

Carbon pricing, watch 2017
Télécharger le document

Pour atteindre l'objectif de limiter le réchauffement climatique comme le prévoit l’Accord de Paris, les pays doivent s’entendre sur un relèvement des prix du carbone entre 40 et 80 dollars par tonne de Co2 d’ici 2020, puis entre 50 et 100 dollars d’ici 2030, selon le rapport de la «commission de haut niveau» sur les prix du carbone, coprésidée par les économistes Nicholas Stern et Joseph Stiglitz. 

Publié fin mai par la Banque Mondiale et Ecofys, ce rapport rappelle que le prix de la tonne de carbone est actuellement inférieur à 6 dollars en Europe. Les auteurs estiment que 87% des émissions globales ne sont actuellement pas tarifées, et qu’environ les trois quarts des émissions couvertes par un prix du carbone sont tarifées en-dessous des 10 dollars par tonne de CO2.

«Pour l’efficacité de la politique climatique, et tout particulièrement de la tarification du carbone, il est d’une importance vitale que les futures trajectoires et politiques soient claires et crédibles», ajoute le rapport, cité dans un l'Agefi Quotidien du 30 mai. D’autres mesures complémentaires sont jugées indispensables pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Elles doivent permettre de pallier les défaillances des marchés en matière de connaissance, d’apprentissage, de recherche et développement, estiment les auteurs qui pointent aussi du doigt les insuffisances des marchés de capitaux, les problèmes de coordination et les effets de réseaux, l’accès à l’information, et les co-bénéfices non tarifés de l’action climatique.

Le rythme de hausse de prix du carbone comme le moment choisi pour débuter le processus devront être différenciés selon le contexte de chaque pays, ajoutent-ils.

Carbon pricing, watch 2017
Source :
Banque mondiale
Date :
29 mai 2017
Langue :
Anglais
Pages :
20

A lire aussi