Les investissements chinois explosent en Europe

le 13/01/2017

Les investissements chinois atteignent des niveaux records en Europe pour l'année 2016, au point d'alarmer les autorités chinoises et les gouvernements européens, révèle un rapport de Rhodium Group et du Mercator Institute for China Studies.

Record flows and growing imbalances : Chinese Investment in Europe in 2016
Télécharger le document

En 2016, la Chine a accru ses investissements de 77% dans les pays de l'Union européenne pour plus de 35 milliards d'euros. L'Allemagne à elle seule en capte plus de 30% soit près de 11 milliards d'euros. Avec le Royaume-Uni, ils totalisent plus de la moitié des flux d'investissements venant de Chine annoncent Rhodium Group et le Mercator Institute for China Studies (MICS) dans une étude parue début janvier.

Les investissements directs de la Chine à l'étranger s'élèvent à plus de 200 milliards de dollars en 2016 soit une augmentation de 40% par rapport à 2015. Une croissance si importante, commentent les auteurs du rapport, que les décideurs politiques chinois envisagent désormais de réduire l'allure et de renforcer les contrôles administratifs sur ces investissements. En effet, si les investissements se poursuivent à ce rythme effréné, l'administration chinoise craint un épuisement des réserves de change qui aujourd'hui déjà commence à peser à la baisse sur le yuan.

La couverture médiatique dont bénéficient les investissements chinois est plus importante que jamais, comme l'illustrent les démêlés entre les investisseurs chinois et l'Allemagne, le Royaume-Uni ou les Etats-Unis dans les dossiers Aixtron ou Hinkley Point. Cette prise de conscience politique pourrait à terme provoquer une réaction protectionniste qui viendrait contrarier les ambitions chinoises en Europe, annoncent les auteurs du rapport. Le flux d'investissements chinois devrait ralentir dans les prochaines années face à la montée d'une "réaction populiste" qui répond par ailleurs à la nécessité de protéger certains secteurs stratégiques comme les hautes technologies, les infrastructures ou les services.

Record flows and growing imbalances : Chinese Investment in Europe in 2016
Source :
Rhodium Group, Mercator Institute for China Studies
Date :
Janvier 2017
Langue :
Anglais
Pages :
12 pages

Sur le même sujet

A lire aussi