Les moteurs d’une rotation reflationnniste sont prêts pour 2017

le 21/12/2016

Accélération cyclique en Chine et aux Etats-Unis, remontée du prix du pétrole, resserrements monétaires dans le G7, autant de facteurs qui alimentent l'attente d'une remontée de la croissance et de l'inflation, selon une analyse de Natixis AM

Tropismes trumpiens
Télécharger le document

Plusieurs facteurs alimentent les espoirs des marchés alors que débute 2017, souligne Raphaël Gallardo, stratégiste multi-assets au pôle d'expertise Investissement et solutions clients chez Natixis AM, dans une analyse publiée le 21 décembre.

"Accélération cyclique en Chine et aux Etats-Unis, remontée du prix du pétrole, resserrements monétaires dans le G7 : les principaux moteurs d’une rotation reflationniste sur les marchés demeurent en place", souligne la note Perspective allocation intitulée "Tropismes trumpiens".

La Fed a confirmé son raidissement monétaire suite au maintien de créations d’emplois solides au T3 (les participants du FOMC prévoient trois hausses de taux en 2017) et malgré les incertitudes budgétaires, souligne le stratégiste.

La Chine termine l’année sur une accélération de l’industrie et des ventes au détail. L’OPEP a tenu ses promesses de grand accord de limitation de la production couvrant plus de la moitié du marché pétrolier.

Enfin, la BCE a mis en place un premier ajustement à la baisse de son programme d’achat d’actifs.

Les marchés ont vu leurs espoirs de remontée de la croissance et de l’inflation mondiale validés par ces derniers développements. Les courbes de taux se sont pentifiées partout, poussant les valorisations bancaires à la hausse. Les points morts d’inflation s’envolent. La rotation sectorielle de la croissance vers la value se poursuit sur les marchés actions. Le dollar continue son ascension contre l’or et les autres devises du G10.

D'où cette question pour 2017 : l’économie réelle sera-t-elle au rendez-vous de ces promesses que les marchés achètent en cette fin d’année, s'interroge Raphaël Gallardo. 

Tropismes trumpiens
Source :
Natixis Asset management
Date :
21 décembre 2017
Langue :
Français
Pages :
8

A lire aussi