Le déficit d’épargne retraite atteint 2.010 milliards d’euros l’an en Europe, selon Aviva

le 09/09/2016

La France réalise une meilleure performance que ses voisins britanniques ou allemands avec un taux de remplacement moyen de 53%, parmi les plus élevés en Europe, mais cela ne devrait pas durer.

Mind the gap, quantifying the pension savings gap in Europe
Télécharger le document

Les Européens devront augmenter considérablement leur épargne préventive en préparation de leur retraite s’ils souhaitent toucher 70% de leur dernier salaire, estime Aviva, un groupe d'assurance (santé, prévoyance, épargne, auto ...), dans son étude « Mind the gap ». En se basant sur les systèmes de retraite actuels et avec pour objectif un taux de remplacement de 90% pour les revenus les plus bas, de 65% pour les revenus intermédiaires et de 55% pour les plus hauts revenus, l’assureur affirme que le déficit d’épargne atteint 2.010 milliards d’euros par an, contre 1.903 milliards en 2010, soit 13% du PIB européen, indique l'Agefi Quotidien dans un article publié le 9 septembre.

«Face à cet enjeu majeur du niveau de vie des retraités, renforcé par l’allongement de l’espérance de vie, épargner davantage et plus tôt est donc critique», considère Julien Brami, directeur des activités vie chez Aviva France. L'écart en France atteint 241 milliards d’euros par an, soit 11% du PIB, ce qui représente une meilleure performance que nos voisins britanniques ou allemands. Le taux de remplacement moyen est aujourd’hui de 53%, parmi les plus élevés en Europe, mais cela ne devrait pas durer.

Mind the gap, quantifying the pension savings gap in Europe
Source :
Aviva
Date :
8 septembre 2016
Langue :
Anglais
Pages :
28

Sur le même sujet

A lire aussi