De moins en moins de milliardaires viennent de l’industrie bancaire et financière

le 11/08/2016

Le cabinet Wealth-X a dévoilé son étude sur les milliardaires en 2015. Parmi les tendances, le rôle de l’entrepreneuriat se renforce, notamment dans les activités liées au big data.

Télécharger le document

Ils étaient 2473 en 2015. Le nombre de milliardaires, comptabilisé en dollars, a augmenté de 6,4% l'an passé par rapport à 2014. L’Europe arrive en tête du podium avec 32,6% du nombre total de milliardaires, suivi par l’Asie (26,1%) et l’Amérique du Nord (25,4%). Cette catégorie sociale hyper-privilégiée détenait l’année dernière 3,9% de la richesse totale des ménages, en léger recul par rapport à 2014. 

Les caractéristiques des milliardaires sont révélatrices de la situation économique : de moins en moins de milliardaires viennent de l’industrie bancaire et financière. Ce déclin a été plus rapide en 2015 que durant toutes les années postérieures à la récession mondiale. En revanche le potentiel offert par le secteur de l'analyse des big data et l'accès croissant à la technologie à l'échelle mondiale ont provoqué une nouvelle vague de milliardaires self-made, souligne l'enquête. 

Leurs actifs sont également plus liquides, pour se protéger de l’instabilité financière. Les nouveaux milliardaires, comme Travis Kalanick, le co-fondateur d’Uber, ou Brian Chesky, le co-fondateur de Airbnb, ont pu amasser une grande fortune sur un temps très court, grâce aux nouvelles technologies qui portent cette nouvelle vague de milliardaires. Les milliardaires plus traditionnels ont tendance à diversifier leurs expositions, qui restaient jusqu'alors tournées vers les industries plus conventionnelles. 

Certaines caractéristiques semblent perdurer : la population est très masculine – 1 femme pour 8,4 hommes milliardaires en 2015, à peu près stable par rapport à 2014 - , ouverte au mécénat dans le sillage de Melinda et Bill Gates, plutôt diplômée, Harvard étant l’université fournissant le plus grand nombre de milliardaire.

Toutefois, les lignes semblent bouger. Les milliardaires sont plus entrepreneurs : seulement 323 milliardaires ont accédé à ce statut par l’héritage, alors que 1372 affirment avoir bâti leur fortune eux-mêmes ( "self made" ) à la suite d'un "business à risque fructueux ou d'investissements à succès" , et 778 combinent héritage et entrepreneuriat. La population est également plus jeune.

A lire aussi