L’eurodéputée en charge du projet de garantie des dépôts rejette le dossier

le 17/06/2016

La rapporteure du projet de fonds européen de garantie des dépôts (EDIS) veut soumettre la mutualisation à de nouvelles conditions dont la négociation pourrait prendre des années.

Télécharger le document

Néerlandaise de centre-droit Esther de Lange n’exclut aucune option: ni l’abandon pur et simple d’un fonds commun européen de garantie des dépôts bancaires (EDIS), ni la fin du système sophistiqué de prêts entre fonds nationaux imaginé par la Commission et le passage direct à un fonds européen abondé entre 2020 et 2024.

Dans un document de travail dont L'Agefi a eu connaissance (en fichier joint), elle juge «improbable qu’EDIS puisse commencer et progresser complètement, conformément à la proposition de la Commission».

A lire aussi