Qui apporte la liquidité aux marchés, comment et quand?

le 03/06/2016

Un rapport publié par la Banque des règlements internationaux (BRI), en mai 2016, explore la question du trading haute fréquence.

Télécharger le document

Qui apporte la liquidité aux marchés dans le contexte contemporain de la digitalisation des opérations, s'interrogent un rapport publié par la Banque des réglements internationaux (BRI), en mai 2016. Les sociétés de trading peuvent être exposées à des situations de conflit d'intérêt et d'asymétrie de l'information vis-à-vis de leurs clients, ce qui est probablement moins le cas pour les traders pour compte propre ainsi mieux placés pour porter le risque de position, estiment les auteurs de ce rapport, Bruno Biais, Fany Declerck et Sophie Moinas, économistes à la Toulouse School of Economics. 

Alors que les traders "lents" effectuant des ordres à cours limités peuvent être exposés à des choix adverses, ceux qui utilisent les technologies haute fréquence parviennent à accroître leur capacité à orienter le marché et éviter d'en être victimes, affirment ces trois chercheurs.

Pour éclairer ces différents points, "nous nous sommes appuyés sur les seules données d'Euronext et de l'AMF, le régulateur français, ce qui nous a permis d'observer la connectivité des traders au marché,  et s'ils étaient opérateurs pour compte propre", précisent les auteurs.

Selon leurs conclusions, "les opérateurs pour compte propre, qu'ils soient rapides ou lents, apportent de la liquidité au travers d'odres contraires, aident ainsi le marché à absorber les chocs, même en cas de crise, et, ce faisant, réalisent des profits".

 

Source :
BIS
Date :
mai 2016
Langue :
Anglais
Pages :
34

A lire aussi