Assureurs systémiques et risque lié aux émergents au menu du FMI

le 08/04/2016

Le Fonds monétaire international (FMI) tire de nouveau la sonnette d’alarme sur les assureurs systémiques. «Au sein des économies avancées, la contribution des assureurs vie au risque systémique a progressé ces dernières années», a estimé le FMI dans un chapitre du rapport annuel sur la stabilité financière mondiale (GFSR), publié le 4 avril en vue de ses réunions de Printemps. Le Fonds s’inquiète notamment de l’érosion de la capacité des assureurs dont les actifs sous gestion cumulés dépassent les 24.000 milliards de dollars à jouer leur rôle de transfert de l’épargne vers les emprunteurs en cas de choc important sur le marchés des actifs, dans un contexte où les autres acteurs du système financier ne pourraient plus assumer cette fonction.

Le changement des comportements d’investissement du secteur n’est pas en cause, dans la mesure où le FMI constate une part des actifs risqués au sein de leurs portefeuilles qui est restée à peu près stable ces dernières années.

Par ailleurs, le FMI s'inquiète aussi de « la transmission des chocs subis par les pays émergents sur les cours boursiers et les taux de change (…) explique désormais plus d’un tiers de la variation des rendements des actifs», écrivent les économistes du Fonds monétaire international (FMI) dans un autre chapitre de son rapport sur la stabilité financière mondiale.

The insurance sector - trends and systemic risk implications
Source :
FMI
Date :
4 avril 2016
Langue :
Anglais
Pages :
32
The growing importance of financial spillovers from emerging market economies
Source :
FMI
Date :
4 avril 2016
Langue :
Anglais
Pages :
30

A lire aussi