Les ménages européens restent à l’écart des marchés

le 24/02/2016

Les premiers travaux sur la composition du patrimoine des habitants de la zone euro viennent confirmer de nombreuses idées reçues sur leurs comportements.

Télécharger le document

Les Allemands préfèrent la location, les Européens délaissent l’exposition aux marchés, les ménages avec enfants investissent moins en actifs risqués… Autant de clichés qui se révèlent exacts, révèle une étude de la Banque de France qui exploite les données de l’enquête de l’Eurosystème «Household finance and consumption survey» conduite dans quinze pays de la zone euro en 2013. Ces travaux donnent une idée, «au-delà des effets des caractéristiques individuelles», de l’influence de «l’environnement économique et institutionnel» propre à chaque pays.

A lire aussi