L'horizon économique 2016 se dégage, mais des nuages persistent

le 24/12/2015

Télécharger le document

De quoi sera faite l'année 2016 sur le plan économique? La Société générale livre, dans son dernier ScenarioEco publiée fin décembre 2015, des éléments de réponse éclairants.

Principale source d'interrogation, le ralentissement des pays émergents pourrait avoir des conséquences sur le Pib des économies développées. Les pays émergents ont ralenti dans le sillage de la Chine, rappelle l'analyse de la Société Générale. "Cet accès de faiblesse est plus que conjoncturel", affirme-t-elle : "il révèle les failles de modèles de croissance trop dépendants des prix des matières premières ou du crédit".

Conséquence, "sans nécessairement remettre en cause la reprise des pays développés, ce ralentissement structurel des pays émergents pourrait néanmoins la brider", écrivent les économistes de la Société Générale.

La zone euro en serait l'illustration. "Malgré le soutien à la demande des facteurs exogènes et la pause dans le processus de consolidation budgétaire, la reprise en zone euro resterait modeste", explique l'analyse, précisant que "l’amélioration de la demande interne serait portée par la consommation des ménages, mais l’investissement productif peinerait à prendre de l’ampleur".

La note indique aussi que "dans ce contexte, l’inflation resterait basse et la BCE poursuivrait sa politique d’achat d’actifs au delà de mars 2017".

Source :
Société générale
Langue :
France
Pages :
24

A lire aussi