Un label "transition énergétique et climat" pour la finance

le 22/09/2015

Télécharger le document

Un label « Transition énergétique et climat » a été établi par le ministère de l'écologie pour le secteur financier. Lancé le 22 septembre 2015, ce label prévoit les dispositions suivantes:

1. Le label s’appuie sur deux principes novateurs :

• le concept de part verte des activités des entreprises,

• la mesure de l’impact environnemental de ces activités.

2. Le label « Transition énergétique et écologique » exige :

• un investissement important des fonds labellisés dans les entreprises et projets relevant de la transition énergétique et écologique,

• une mesure de l’empreinte environnementale réelle du portefeuille, par le biais d’indicateurs d’impacts dans les domaines du changement climatique, de l’eau, des ressources naturelles et de la biodiversité,

• une gestion active de tout risque majeur de controverse environnementale, sociale ou de gouvernance.

3. C’est un outil essentiel pour :

• identifier les fonds d’investissement qui financent l’économie verte, • inciter à la création de nouveaux fonds verts, • faciliter le reporting des entreprises sur la part verte de leurs activités.

4. Mise en œuvre :

• l’élaboration de ce label a été lancée à l’issue de la conférence bancaire et financière de juin 2014, en complément du label ISR (Investissement Socialement Responsable),

• une longue période de concertation a permis de co-construire ce label avec l’ensemble des parties prenantes concernées,

• Ségolène Royal met aujourd’hui en consultation les textes réglementaires et le référentiel du label, jusqu’au 7 octobre 2015,

• la sélection des auditeurs/labellisateurs se fera en novembre, pour que les premiers fonds puissent être labellisés durant la COP21. 

Source :
Ministère de l'ecologie
Langue :
France
Pages :
9

A lire aussi