Les lourds enjeux de la correction boursière pour les entreprises en Chine

le 26/08/2015

Télécharger le document

La récente correction bousière qui a secoué l'indice de Shanghai n'est pas surprenante, selon une étude de Standard and Poor's (S&P). Le price earnings ratio (ratio cours sur bénéfices) affiché par l'indice composite a doublé au premier semestre 2015 dans le contexte d'une faible progression de la profitabilité des entreprises chinoises.   En fait, les risques financiers des sociétés cotées se sont aggravées au cours des cinq dernières années jusqu'en 2014, année où ils se sont stabilisés. L'impact de la correction boursière sur les sociétés dépend assez largement de leur réaction à ce choc et des efforts du gouvernement central pour redresser le marché et l'économie.

Ironie du sort, si les entreprises chinoises deviennent très conservatives en matière d'investissement, la contraction de l'activité qui en résulterait pèserait en retour sur leur profil de crédit. 

"Nous croyons que la correction de la Bourse pourrait réduire les nouvelles émissions, susciter des initiatives de la part du gouvernement dans le sens d'un soutien aux entreprises, ou ralentir le rythme des investissements", poursuit S&P.

 

Source :
Standard & Poor's
Langue :
Royaume Uni
Pages :
7

A lire aussi