La gestion d'actifs française sort de ses frontières

le 03/08/2015

Télécharger le document

Les performances réalisées par les sociétés de gestion françaises se font de plus en plus en dehors des frontières hexagonales. Tel est le constat de l'Autorité des marchés financiers (AMF) dans le cadre de son panorama 2014 des sociétés de gestion publié ce 30 juillet. Cette vitalité et cette capacité des sociétés de gestion françaises à prendre des parts de marché à l'international s'illustrent notamment par une utilisation toujours élevée des passeports « out » européens, portée par l'engouement suscité en France par la mise en place de la directive AIFM.

Ainsi, à la fin de l'année 2014, plus de 300 sociétés de gestion étaient agréées au titre de la directive, relève le régulateur. En 2014, 183 passeports ont ainsi été délivrés aux sociétés de gestion françaises, dont 106 au titre de la directive AIFM en vue de gérer des fonds d'investissement alternatifs (FIA) étrangers. De même, 819 passeports « out » commercialisation ont été notifiés en 2014 pour la commercialisation de produits UCITS et FIA hors de France.

Par ailleurs, l'AMF dresse un état des lieux du marché français. Elle note ainsi que le nombre  de sociétés de gestion de portefeuille agréées en France s'est établi, au 31 décembre 2014, à un nouveau niveau record de 634. Bien que l'entrée en vigueur de la directive AIFM a en effet joué un rôle significatif sur cette augmentation, avec l'inclusion dans l'univers des sociétés de gestion de portefeuille de nombreux acteurs déjà présents dans le domaine de la gestion d'actifs (12 précisément, soit 25% du total des nouveaux agréés).

Source :
Autorité des Marchés Financiers (AMF)
Langue :
France
Pages :
4

A lire aussi