La gestion alternative pèsera 15.300 milliards de dollars d'encours en 2020

le 30/06/2015

Télécharger le document

Les actifs alternatifs devraient représenter entre 13.600 et 15.300 milliards de dollars d’encours d'ici à 2020 contre 7.900 milliards de dollars fin 2013, selon un rapport publié par le cabinet PwC. L’estimation basse pour 2020 tient compte d’une éventuelle « hausse des taux d'intérêts en Europe et aux Etats-Unis et d’une correction normale des marchés de capitaux » prévient le rapport. 

Dans le détail, les encours en Amérique du Sud, en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient vont progresser plus rapidement que dans les pays développés, prédit PwC. Selon le cabinet, cette croissance sera portée principalement par la hausse des actifs des fonds souverains et l'émergence de nouveaux investisseurs souverains dans les pays en développement. La plus grande croissance dans les allocations sera portée par le capital-investissement, l'immobilier et l'infrastructure. 

Le rapport prévoit également que les gestionnaires alternatifs vont développer des stratégies de marché plus sophistiquées, des circuits de distribution plus concentrés et des marques mieux reconnues. En outre, PwC s'attend à ce que les gestionnaires d'actifs alternatifs continuent d'aller vers des secteurs traditionnellement dominés par les banques, comme les prêts, la titrisation et le financement « alors que le manque de financement continue d'offrir de nouvelles opportunités considérables».

Source :
PricewaterhouseCoopers (PwC)
Langue :
Royaume Uni
Pages :
36

A lire aussi