Année record pour l'Office anti-fraude de l'Union européenne

le 03/06/2015

Télécharger le document

L’Office européen de lutte anti-fraude (Olaf) a émis 397 recommandations et proposé le recouvrement de 901 millions d’euros en 2014 aux Etats européens, une année record.

L’Olaf est chargée d’enquêter sur les suspicions de détournements et de fraudes liées aux fonds européens, et a reçu à ce titre 1417 signalements l’année passée, dont 234 ont mené à l’ouverture d’une enquête et 54 à des opérations de coordination de services nationaux.

Les fonds structurels européens, l’aide extérieure et les fonds agricoles représentent la grande majorité des enquêtes (292 sur les 474 en cours à la fin 2014), un chiffre lié à leur poids écrasant dans le budget européen. Les enquêtes concernant l’administration centrale et le personnel européen occupent également une place importante (92 enquêtes en cours à la fin 2014).

L’Olaf, qui n’a pas le pouvoir d’imposer de lui-même des sanctions, rapporte que sur ces trois dernières années, ses recommandations ont permis de recouvrir plus de 800 millions d’euros pour le budget européen. En moyenne, 59% des enquêtes conclues en 2014 ont mené à des recommandations de l’Olaf, le taux le plus élevé en quatre ans. Sur ces recommandations, 53% ont été suivies d’action par les autorités judiciaires nationales compétentes.

Les exemples fournis par l’Olaf  sur son activité de l’année passée vont de la saisie de pesticides illégaux en Pologne à la mise en examen d’un fonctionnaire européen ayant falsifié des notes de frais. A noter également, la mise au jour d’un réseau d’importations illégales en provenance de Chine via la Thaïlande et d’une escroquerie aux fonds d’aide régionaux en Hongrie impliquant la surfacturation d’équipements médicaux. 

Source :
Office européen de lutte anti-fraude
Langue :
Royaume Uni
Pages :
52

A lire aussi