Les métiers à qualifications moyennes vont se raréfier

le 28/04/2015

Télécharger le document

L’emploi en France devrait continuer sa tertiarisation et sa féminisation et se polariser de plus en plus entre métiers très qualifiés et peu ou non qualifiés : telles sont les principales tendances structurelles identifiées par le rapport prospectif de France Stratégie et la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et statistiques), publié le 27 avril 2015. La population active devrait continuer d’augmenter pour atteindre 29,5 millions en 2022, soit une hausse d’1,5 million, les femmes représentant alors 49,1% des personnes actives, contre 47,7% en 2011, précisent les auteurs. 

Les secteurs de la banque et de l'assurance continueront à embaucher dans les années à venir, mais sans être d'aussi gros recruteurs que lors des décennies 1970-2000 (lire l'article de l'Agefi Quotidien du 29 avril 2015). Le nombre d'emplois devrait y progresser en moyenne de 0,6% par an sur la période de 2012 à 2022, «à un rythme toutefois légèrement inférieur à celui de l'ensemble des métiers (+0,7% par an)», selon le rapport.

La majorité des emplois créés proviendront du renouvellement générationnel, avec la poursuite du papy boom entamé au début des années 2010 (620.000 départs à la retraite chaque année en moyenne), et entre 115.000 et 212.000 créations d’emplois nettes, selon les scénarios développés par France Stratégie. 

Les principaux secteurs pourvoyeurs ? Les services à la personne, la santé et les loisirs. En revanche le repli industriel devrait perdurer malgré une stagnation voire une hausse de certains emplois d’ouvriers qualifiés. 

Concernant la répartition territoriale, France Stratégie table sur une « métropolisation des emplois », les « métiers fragiles », en perte de vitesse, se concentrant dans les aires urbaines de moins de 100.000 habitants et les zones rurales. Les territoires les plus dynamiques resteront les mêmes qu’aujourd’hui, suivant un arc de cercle partant de Rennes, passant par Nantes, Bordeaux, Toulouse et Montpellier jusqu’à Marseille.

Lire l'article de l'Agefi Quotidien du 29 avril

Source :
France Stratégie
Langue :
France
Pages :
416

A lire aussi