Le FMI s'inquiète des risques créés par la gestion d'actifs

le 08/04/2015

Télécharger le document

Le Fonds monétaire international (FMI) s'inquiète de la montée en puissance de la gestion d'actifs. L'institution de Bretton Woods a publié, mercredi 8 avril 2015, deux chapitres de son rapport  sur la stabilité financière mondiale (GFSR). 

L'un des deux chapitres, le troisième, porte sur les risques que fait peser la gestion d'actifs sur la stabilité financière. "Les inquiétudes sur des risques potentiels" que fait peser cette industrie se sont récemment "intensifiés", souligne le FMI. Si les risques liés aux Hedge Funds et aux Fonds monétaires sont largement identifiés, expliquent les auteurs du rapport, "les discussions portent à présent sur des véhicules d'investissement ordinaires de l'industrie présentant un effet de levier moindre comme de simples Fonds communs de placement et les Exchange Traded Funds (ETF) investis en obligations ou en actions".

La raison? Le développement rapide de cette industrie et les changements récents du système financier. Pour expliquer l'importance des la gestion d'actifs aujourd'hui, le FMI note que "les fonds obligataires ont crû significativement, les fonds ont investis dans des actifs moins liquides, et le volume des investissements reservé au public dans les pays développés s'est fortement accru".

La gestion d'actifs représente 76.000 milliards de dollars, soit 100% du PIB mondial, rappelle le FMI.

   

Source :
Fonds monétaire international (FMI)
Langue :
Royaume Uni
Pages :
44

A lire aussi