La BCE rappelle à l'ordre les pays de la Zone euro sur les réformes

le 17/03/2015

Télécharger le document

Les pays membres de la zone euro ne doivent pas ralentir le rythme des réformes structurelles, rappelle la Banque centrale européenne (BCE) dans un article publié lundi 16 mars.

 « Les réformes ne bénéficieront pas seulement aux pays qui les mettent en œuvre mais soutiendra aussi la reprise économique dans la zone euro et renforcera le mécanisme de transmission de la politique monétaire », insiste le bulletin économique.

L'article affirme que les Etats de la zone euro qui ont mis en œuvre le plus de réformes structurelles ont amélioré leurs performances à l'export par rapport à ceux qui ont été moins réformistes sur la même période. 

La BCE appelle les pays de la zone euro à faciliter le développement des entreprises et à faire tomber les barrières à l'entrée des marchés en s'appuyant sur l'indice «doing business» élaboré par la Banque mondiale. Elle insiste également sur la nécessité pour les pays de la zone euro de faire des réformes sur le marché du travail. Celles-ci devraient « réduire la durée du chômage et le niveau de chômage structurel », notamment en permettant « aux salaires de mieux refléter les conditions du marché du travail et les évolutions de la productivité au niveau local ». Apparemment peu convaincue par la loi Macron, s'agissant de la France, elle insiste enfin sur la nécessité d'une réforme du marché des biens et des services (product markets reform) et estime qu'il y a encore « des marges de manœuvre significatives pour encourager la concurrence et la productivité ». 

Source :
Progress with structural reforms across the euro area and their possible impacts
Langue :
Royaume Uni
Pages :
13

A lire aussi