Vers de nouveaux gestes monétaires en Chine

le 03/03/2015

Télécharger le document

Selon cette analyse d’UBS, face au ralentissement de l’activité économique en Chine, il faut s’attendre à une politique monétaire accommodante et à un allègement fiscal pour les PME chinoises et les projets économiques des services publics.

De plus, cette situation devrait pousser les autorités à revoir plusieurs de leurs objectifs, dont leur taux de croissance cible à 7% (7,5% actuellement) et à revoir également leur taux d’inflation cible, dont il est difficile de prévoir l’évolution suite aux pressions déflationnistes que connaît le pays actuellement, le pouvoir devrait cependant se concentrer non pas sur une valeur précise mais plutôt sur la stabilité des prix selon les auteurs.

Cette situation économique devrait aussi pousser le gouvernement à accélérer le rythme de réformes structurelles importantes, notamment dans les domaines de l’énergie, de l’environnement, des partenariats publics-privés mais encore de la restructuration des dettes des collectivités locales ou du système de santé.

Source :
UBS
Langue :
Royaume Uni
Pages :
8

A lire aussi