Les enjeux d'un rééquilibrage entre crédit bancaire et financement de marché

le 02/03/2015

Télécharger le document

Développer l'usage des marchés financiers au détriment des banques de détails pour assurer le financement des agents économiques serait une « vision simpliste », estime Finance Watch dans une étude publiée en décembre 2014. L’association internationale, qui réagit au projet de la Commission européenne d’une Union des marchés de capitaux en Europe, estime que « la crise n’a pas montré que les banques sont trop risquées et qu’en conséquence nous avons besoin de plus de marchés de capitaux ». En revanche, précise l’étude, « elle a montré que certaines activités de banque d’investissement étaient trop risquées et que nous avons plus besoin de banques traditionnelles bien capitalisées avec des structures de financement robustes »

L’association formule plusieurs recommandations, dont « la promotion de la banque traditionnelle ». Concernant la titrisation, elle préconise « la promotion des structures basiques avec des chaines d’intermédiation courtes », l’utilisation des services des agences de notation « afin d’attribuer une note aux produits financiers structurés sur une échelle différente » ou encore d’augmenter la contribution des institutions à la diminution du risque systémique, ou encore « améliorer la transparence et la responsabilité démocratique des partenariats publics privés ».

Source :
Finance Watch
Langue :
Royaume Uni
Pages :
100

A lire aussi