Des banques françaises spéculent toujours sur les matières premières

le 23/02/2015

Télécharger le document

Certaines banques françaises sont pointées du doigt pour proposer aux investisseurs des produits financiers favorisant la spéculation sur les marchés des matières premières agricoles, selon un rapport publié en 2015 par l'ONG Oxfam et intitulé « Banques, la faim leur profite bien ». Parmi elles, sont citées BNP Paribas, Société générale et Natixis.

En 2013 déjà, l'ONG avait publié un précédent rapport sur les fonds exposés aux matières premières agricoles. Dans sa nouvelle publication, Oxfam chiffre à 3,5 milliards d'euros les activités concernées. L'ONG reproche à ces fonds commercialisés par les banques visées de rendre difficile l'accès à l'alimentation, notamment pour les 800 millions de personnes victimes de la faim ou de la mauvaise alimentation dans le monde. A l'appui de ces accusations, la Banque Mondiale estime que «les activités des fonds indiciels ont joué un rôle clé dans la flambée des prix alimentaires en 2008 ».

Source :
Oxfam
Langue :
France
Pages :
12

A lire aussi