L’action de la BCE détend les rendements en zone euro

le 19/03/2020

L’action de la BCE détend les rendements en zone euro
(Fotolia)

Les rendements des emprunts d'Etat de la zone euro reculent jeudi matin, alors que la Banque centrale européenne (BCE) a dévoilé dans la nuit de mercredi à jeudi un nouveau programme d'achat d'obligations d'un montant de 750 milliards d'euros, visant à protéger l'économie de la zone euro contre les répercussions de la pandémie de coronavirus.

Jeudi matin, le rendement de l'obligation souveraine grecque à dix ans recule de 161 points de base, à 2,271%, selon TradeWeb. Celui du BTP italien de même maturité perd 74 points de base, à 1,555%. Le taux du Bund allemand à dix ans diminue de 12 points de base, à -0,345%, et celui de l'OAT française de même échéance se détend de 28 points de base, à 0,054%.

Dans un communiqué, la BCE a déclaré qu'elle achèterait 750 milliards d'euros d'actifs des secteurs public et privé au moins jusqu'à la fin de l'année, et peut-être au-delà. Ces achats - baptisés Programme d'achat d'urgence pandémique, PEPP - porteront notamment sur la dette souveraine grecque, qui était exclue des précédents programmes d'achat d'obligations de la BCE.

Les rendements avaient fortement progressé mercredi en zone euro, les investisseurs se montrant déçus par les mesures de relance adoptées jusque-là par les gouvernements nationaux, l'Union européenne et la BCE.

Dans son communiqué de mercredi soir, la BCE a suggéré qu'elle pourrait modifier les limites qu'elle s'est elle-même imposées pour son programme d'achat d'obligations, brisant ainsi un tabou de longue date. Cela pourrait lui donner la possibilité d'acheter plus d'un tiers de l'encours de dette d'Etats comme l'Italie.

Sur le même sujet

A lire aussi