Amundi annonce des résultats et des encours records en 2019

le 12/02/2020

La société de gestion a présenté un résultat net ajusté en hausse de 6,6% l'an dernier, tandis que collecte et effet marché ont accru les encours de 16% par rapport à fin 2018.

Amundi, premier gestionnaire d’actifs européen.
Amundi fait état d’une collecte de 107,7 milliards d’euros en 2019 et d’un effet marché et change de 121 milliards.
(RK.)

Les publications se suivent et se ressemblent pour Amundi. La société de gestion a annoncé ce matin avoir généré un résultat net ajusté pour 2019 de 1,01 milliard d’euros, en hausse de 6,6% par rapport à 2018. Son résultat comptable, sans prise en compte de l’amortissement des contrats de distribution et des coût d’intégration de Pioneer, progresse de 12,2% à 959 millions d’euros. «Les résultats progressent pour la dixième année consécutive et sont en ligne avec notre plan stratégique», a déclaré Yves Perrier, le directeur général d’Amundi.

Ces chiffres apparaissent très légèrement au-dessus du consensus Factset des analystes. Ces derniers attendaient un résultat net comptable de 958 millions d’euros, mais ils anticipaient un résultat net ajusté de 989 millions d’euros, sous le milliard d'euros.

En 2019, les revenus nets ajustés du groupe ont progressé de 4,9% à 2,7 milliards d’euros, tandis que ses charges n’ont monté que de 3,5%, à 1,38 milliard d’euros. Le coefficient d’exploitation de la société, déjà excellent pour l’industrie, s’est donc encore amélioré, passant à 50,9%, contre 51,5% en 2018.

La société fait état d’une collecte de 107,7 milliards d’euros et d’un effet marché et change de 121 milliards d’euros en 2019. Ses encours ont atteint 1.653 milliards d’euros à la fin de l’année, en hausse de 16% par rapport à 2018. Une grande partie de cette collecte provient de ses joint-ventures (JV), et notamment 74,2 milliards d’euros sont issus de mandats institutionnels en Inde. Hors JV, Amundi a collecté 23,8 milliards d’euros, sur «l’ensemble des segments de clientèle et par les actifs de moyen et long terme», précise le groupe.

Au quatrième trimestre, la société affiche un résultat net ajusté de 274 millions d’euros, en hausse de 21,8% par rapport au dernier trimestre de 2018. C’est le meilleur résultat trimestriel enregistré par la société. Sur les trois derniers mois de 2019, ses revenus progressent de 15,9% à 719 millions d’euros et ses charges augmentent de 10,8% à 361 millions d’euros. Pendant cette période, la société a totalisé une collecte record de 76,8 milliards d’euros – dont 66,7 milliards d’euros dans ses JV -, après 42,7 milliards d’euros de collecte au troisième trimestre.

En 2020, le groupe doit lancer sa nouvelle société de gestion chinoise en partenariat avec Bank of China. Amundi en détiendra 55% du capital et la société sera vouée non seulement à servir les clients de la banque privée de Bank of China, mais devra s’ouvrir aussi à d’autres clientèles. Amundi mettra également en place son partenariat de distribution en Espagne avec Banco Sabadell relatif au rachat de Sabadell AM, au mois de janvier.

Enfin, concernant les accords de distribution liant Amundi et Société Générale, et arrivant à échéance en novembre 2020, Yves Perrier a confirmé être «très confiant sur le fait que ces accords soient renouvelés».

Sur le même sujet

A lire aussi