Le PIB britannique s’est légèrement contracté au deuxième trimestre

le 09/08/2019

La richesse produite s'est érodée de 0,2% au deuxième trimestre par rapport à un début d'année vigoureux, mais augmente de 1,2% par rapport à la même période un an plus tôt.

Le Parlement du Royaume-Uni, qui abrite la Chambre des communes
(Fotolia)

Le produit intérieur brut (PIB) du Royaume-Uni s'est contracté de 0,2% au deuxième trimestre après un premier trimestre il est vrai vigoureux (+0,5%), selon la première estimation de l'Office des statistiques nationales, précisant que sur un an, le taux de croissance du PIB s'est élevé à 1,2% entre avril et juin. 

Il s'agit de la première contraction depuis 2012, précise l'Office, soulignant que la production manufacturière a chuté au deuxième trimestre par rapport au premier où elle avait été tirée par l'anticipation du Brexit à la date initialement fixée.

Le secteur de la construction s'est également affaibli après un début d'année actif. Quant aux services, habituellement dominant dans l'économie britannique, ils n'ont affiché qu'une très faible croissance au deuxième trimestre, apportant l'unique, mais modeste, soutien à l'activité au deuxième trimestre. 

Le déficit commercial s'est réduit, les importations ayant diminué après la forte hausse du premier trimestre.

 

A lire aussi