Partenariat

La chasse aux pépites

COMGEST
le 03/06/2019

Par l’équipe d’investissement de Comgest Growth Europe Smaller Companies (Eva Fornadi, Alistair Wittet, Denis Lepadatu)

La chasse aux pépites

Mai 2019

1. Quels sont les attraits du fonds Comgest Growth Europe Smaller Companies ?

Au sein du fonds Europe Smaller Companies de Comgest, nous cherchons à identifier les potentielles futures large-cap de qualité et de croissance de demain. Notre objectif est d’identifier des entreprises à un stade précoce de leur développement qui selon nous disposent de franchises à la fois solides et durables, et qui sont encore peu connues des investisseurs. En 2004 par exemple, nous nous sommes forgés une conviction sur la société de technologie médicale Coloplast. À cette époque, l’entreprise n’était valorisée que 2 milliards d'euros et suivie par seulement une poignée de banques d'investissement. Après 15 ans de croissance dynamique du chiffre d’affaires et sous l’effet d’une rentabilité qui a quasiment doublé, la valeur de marché de la société a été multipliée par dix et cette dernière est désormais couverte par les plus grandes banques du monde.

Même si notre fonds détient certains leaders bien établis sur de grands marchés, notre quête de nouvelles opportunités nous oriente généralement vers des acteurs de taille plus modeste qui bénéficient de positions dominantes sur des marchés de niche mais en croissance. Par exemple, la société Tonnellerie François Frères est une entreprise familiale cotée à Paris. Il s’agit d'une moyenne capitalisation qui détient une part significative du marché des barriques pour vins et spiritueux. Etant donné l’accent mis sur la recherche de pépites, la moyenne pondérée des capitalisations boursières du fonds atteint un peu plus de 5 milliards d'euros, alors que celle de l'indice est presque deux fois plus élevée, à plus de 10 milliards d'euros.

Graphique 1. Répartition par capitalisation boursière : Comgest Growth Europe Smaller Companies vs indice MSCI Europe Mid Cap

Source : Comgest, données financières et analyses Factset. Données en EUR au 31/03/2019. Indice : MSCI Europe Mid Cap - Net Return. L’indice est utilisé à des fins de comparaison uniquement et le fonds ne vise pas à répliquer l’indice.

Comme le montrent les exemples mentionnés ci-dessus, nous cherchons à investir dans des sociétés qui bénéficient de positions dominantes sur leurs marchés respectifs grâce à des produits ou des services qui ne sont pas facilement réplicables. Ces sociétés disposent d’avantages compétitifs durables qui se reflètent dans leur rentabilité. L'identification de sociétés à un stade précoce de leur cycle de développement nous permet de détenir des valeurs de qualité et de croissance à long terme. Cette approche axée sur la croissance de qualité à long terme se traduit également par une intégration naturelle des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), ce qui nous permet de mieux évaluer la qualité d'une franchise. Au cours du temps, nous renforçons nos connaissances sur les avantages concurrentiels, le management, et les écosystèmes des sociétés. Nos convictions se traduisent alors par des pondérations élevées lorsque nous considérons que les valorisations sont correctes.

Sur la base de son expérience, Comgest estime qu'à long terme, la croissance durable des bénéfices par action (BPA) et un rendement élevé du capital investi (RCI) génèrent des performances supérieures à la moyenne avec une volatilité inférieure. Bien que la performance passée ne soit pas indicative de la performance future, notre fonds a réussi à atteindre ce résultat sur chacune des cinq dernières années. Et nous pensons que le portefeuille actuel pourrait potentiellement afficher une croissance des BPA de l’ordre de 10-15 % au cours des cinq prochaines années.

2. Parmi vos positions, pouvez-vous nous donner un exemple de l'une de vos plus fortes convictions à l'heure actuelle ?

Straumann, leader sur le marché des implants dentaires, représente actuellement la première position du fonds. La société est aujourd’hui beaucoup plus diversifiée que lorsque nous l’avions découverte il y a plus de 15 ans, et le titre a fortement contribué à la performance du fonds sur un et trois ans. Notre conviction a été renforcée par la capacité de Straumann à obtenir une solide croissance organique à deux chiffres (19 % en 2018) dans toutes les régions où la société opère. Cela a été obtenu grâce à une progression des parts de marché et à une croissance dans les marchés connexes, tels que les implants d’entrée de gamme et les « aligneurs » dentaires transparents. Nous pensons que Straumann est bien positionnée pour continuer de gagner des parts de marché dans un marché à forte croissance.

3. Compte-tenu de l'incertitude accrue entourant une possible intensification des conflits commerciaux à l'échelle mondiale et de politiques publiques de plus en plus protectionnistes, quelles sont les perspectives pour les actions européennes ?

À l’échelle mondiale, l'incertitude règne en effet sur les marchés. Elle est attribuable aux tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, au Brexit, au protectionnisme, aux poussées populistes et au resserrement monétaire. Comme les tensions commerciales et les incertitudes de politique monétaire ont fragilisé la confiance des entreprises et des consommateurs, l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a légèrement réduit en mars 2019 ses prévisions de croissance pour les deux prochaines années. Elle table désormais sur une croissance mondiale de 3,3 % en 2019 (contre 3,6 % en 2018) et de 3,4 % en 2020. Cette révision à la baisse est attribuable à un ralentissement de la croissance en zone euro, pour laquelle l'OCDE a réduit son estimation de croissance de produit intérieur brut (PIB) à seulement 1,0 % contre 1,8 % précédemment.

Dans ce contexte, nous pensons que la croissance durable et dynamique des petites et moyennes capitalisations détenues dans notre fonds devrait lui permettre de se distinguer encore davantage. Nous anticipons que notre portefeuille délivrera une croissance des bénéfices à moyen terme proche de 10-15 %, croissance tributaire ni du cycle ni du sentiment de marché. Les sociétés que nous détenons en portefeuille tirent parti de plusieurs moteurs de croissance, tels que des marchés portés par des tendances de croissance structurelle, le lancement de nouveaux produits, l'innovation, une diversification géographique, et des opportunités de consolidation. Dans ce contexte, nous pensons que les fondamentaux du fonds Comgest Growth Europe Smaller Companies devraient rester solides après les publications de résultats encourageants de l’année 2018 et du premier trimestre 2019.

Graphique 2. Comgest Growth Europe Smaller Companies vs indice MSCI Europe Mid Cap - Performance nette au 31/03/2019

Source : Comgest, données financières et analyses Factset. Performances exprimées en euros. Indice : MSCI Europe Mid Cap - Net Return. L’indice est utilisé à des fins de comparaison uniquement et le fonds ne vise pas à répliquer l’indice. La performance passée n'est pas un indicateur fiable de la performance future. Le calcul des performances est basé sur les valeurs liquidatives (VL) qui n'incluent aucune commission de vente. Si elles étaient prises en compte, les commissions de vente auraient un impact négatif sur la performance. Les titres mentionnés ci-dessus sont fournis à titre purement informatif. Ces mentions sont susceptibles d’être modifiées et ne constituent pas une recommandation d'acheter ou de vendre les titres.

A lire aussi