Le Parlement britannique rejette massivement pour la troisième fois l’accord sur le Brexit

le 29/03/2019

Face au risque de sortie sans accord du Royaume-Uni, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a aussitôt annoncé sur Twitter un sommet européen le 10 avril.

La Chambre des communes du Parlement britannique
(© UK Parliament/Jessica Taylor)

A la Chambre des Communes, l'accord négocié par le premier ministre Theresa May et l'Union européenne a été rejeté une troisième fois par 344 députés, 286 ayant voté pour, vendredi après midi.

Ce rejet massif, après deux vaines tentatives menées par Theresa May ces dernières semaines, ont rapproché la Grande-Bretagne d'un scénario de sortie sans accord de l'Union européenne, ou peut-être de la possibilité d'un report de plus longue durée de la date de départ.

Initialement, le Brexit devait intervenir ce vendredi 29 mars à minuit, mais en raison du chaos politique au Royaume-Uni, il avait été convenu avec la Commission européenne de le reporter :  au 12 avril en cas de nouveau rejet de l'accord aux Communes, ou au 22 mai s'il était entériné.

Face au risque de sortie sans accord, jugé de plus en plus probable à Bruxelles, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a, aussitôt les résultats connus, annoncé sur Twitter un sommet européen le 10 avril.

A Londres, Jeremy Corbyn, chef de file du Labour, a appelé Theresa May à la démission immédiate. Il a réclamé la tenue d'élections législatives pour permettre aux Britanniques de décider de leur avenir.

Sur le même sujet

A lire aussi