Deuxième mois de collecte nette négative sur le Livret A

le 21/11/2017

Il s'agit de la performance la plus mauvaise depuis deux ans pour les deux livrets défiscalisés.

Deuxième mois de collecte nette négative sur le Livret A
(Fotolia)

Pour le deuxième mois consécutif, le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ont enregistré une collecte nette négative à hauteur de -2,0 milliards d'euros en octobre, selon les données publiées mardi par la Caisse des dépôts (CDC).

Il s'agit de la performance la plus mauvaise depuis deux ans pour les deux livrets défiscalisés, octobre étant généralement un mois de collecte faible du fait notamment du paiement des impôts locaux.

Pour le seul Livret A, les retraits ont dépassé les dépôts de 1,58 milliard d'euros le mois dernier.

Sur les dix premiers mois de l'année, la collecte cumulée du Livret A et du LDDS reste largement positive à 11,99 milliards d'euros, dont 10,47 milliards pour le Livret A et 1,52 milliard pour le LDDS, contre 0,14 milliard sur la même période de 2016.

L'encours total des deux livrets, avec les intérêts capitalisés, s'élevait à 372,9 milliards d'euros à fin octobre, dont 270,0 milliards pour le Livret A et 102,9 milliards pour le LDDS.

Le gouvernement a décidé cet été de maintenir le taux d'intérêt du Livret A et du LDDS à 0,75% à compter du 1er août, niveau auquel il est fixé depuis août 2015.

Il a annoncé son intention de le geler pendant deux ans à ce niveau historiquement bas pour offrir aux organismes de logement social des conditions de financement attractives en échange d'une baisse de leurs loyers qui permettrait à l'Etat de diminuer les aides personnalisées au logement.

Malgré un taux de rémunération qui est repassé depuis le début de l'année sous le niveau de l'inflation (+0,9% hors tabac sur un an à fin septembre), le Livret A reste attractif par rapport à d'autres produits financiers moins liquides et fiscalisés. A titre de comparaison, le rendement des emprunts d'Etat français, l'un des principaux supports de l'assurance vie, évolue juste au-dessus de 0,50% pour l'OAT de référence à dix ans. 

A lire aussi