Le gouvernement a décidé sur l’épargne salariale

le 28/08/2017

« Les salariés auront une meilleure feuille de paie » a déclaré ce matin Bruno Le Maire.

Le gouvernement a décidé sur l’épargne salariale

"Nous ne toucherons pas à la fiscalité de l'épargne salariale. Aujourd'hui, cette épargne salariale n'est pas fiscalisée à l'impôt sur le revenu. Nous ne toucherons pas à cela", a annoncé Bruno Le Maire ce matin sur RTL.

Le ministre de l’économie a ainsi détaillé trois mesures à destination des salariés.

Première mesure, une baisse des cotisations salariales et une hausse de la CSG. Le gouvernement a prévu de supprimer d'ici 2019 les cotisations sociales sur le chômage et la maladie payées par les salariés, a rappelé le ministre. Il a ajouté "nous ne toucherons pas à la fiscalité de l'épargne salariale", qui n'est pas soumise à l'impôt sur le revenu. Un premier bénéfice pour les salariés qui touchent actuellement le SMIC puisque d’ici fin 2018, le gain pour un salarié sera d’au moins 250 euros.

L’amélioration de la situation des salariés dont parle Bruno Le Maire passe également par la transformation du Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) en allègements de charges pour les entreprises, prévue en 2019. Une mesure qui "représente environ un milliard d'euros qui seront redistribués directement aux salariés", indique Bruno Le Maire.

Sur le même sujet

A lire aussi