Amundi lance son augmentation de capital

le 14/03/2017

Siège d’Amundi à Paris 15e.
(Photo DR.)

Amundi appuie sur le bouton de l'augmentation de capital destinée à financer une partie de l'acquisition de Pioneer. La filiale de gestion d'actifs du Crédit Agricole compte lever 1,4 milliard d'euros. L'opération, avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS), prévoit comme parité une action nouvelle pour cinq actions existantes et un prix unitaire de souscription de 42,50 euros. Ce prix fait ressortir une décote de 19,62% par rapport au cours théorique ex-droit et de 22,66 % par rapport au cours de clôture de l'action Amundi le 10 mars 2017. La période de négociation de DPS court du 15 au 29 mars tandis que la période de souscription des actions nouvelles ira du 17 au 31 mars.

«Le produit de l'augmentation de capital permettra à Amundi de financer une partie du prix de cette acquisition, qui s'élève à 3,54 milliards d'euros, sous réserve de certains ajustements», indique le groupe dans un communiqué. Le solde de l'acquisition sera financé à hauteur d'environ 1,5 milliard d'euros par les ressources disponibles d'Amundi en utilisant du capital excédentaire et à hauteur d'environ 600 millions d'euros par de la dette senior et subordonnée. Pioneer est l'ancienne filiale de gestion d'actifs d'UniCredit.

Le Crédit Agricole, qui détient 73,86% du capital d’Amundi, s’est engagé à souscrire à titre irréductible à l’augmentation de capital en exerçant le nombre de droits préférentiels de souscription nécessaire afin de conserver une participation d’environ 70% après réalisation de l’opération. Crédit Agricole CIB et Goldman Sachs sont coordinateurs globaux, chefs de file et teneurs de livre associés. BNP Paribas, Citigroup, Deutsche Bank, JPMorgan, Mediobanca, Morgan Stanley, la Société Générale et UniCredit sont teneurs de livre. ABN Amro, Santander, ING, Oddo et SMBC Nikko sont co-chefs de file.

Sur le même sujet

A lire aussi