Malgré l’aléa Trump, la Fed maintient le cap du redressement des taux

le 14/02/2017

Repousser un resserrement monétaire pourrait mettre la Fed en décalage vis-à -vis de la situation économique, a estimé Janet Yellen, présidente de la Fed, devant la Commission bancaire du Sénat.

Malgré l’aléa Trump, la Fed maintient le cap du redressement des taux
(Photo Fed.)

Le Comité de politique monétaire de la Réserve Fédérale considère toujours que des hausses des fed fund graduelles restent appropriées, a indiqué Janet Yellen, la présidente de la Fed, mardi après midi, lors de son audition semi-annuelle par la Commission bancaire, du logement des affaires urbaines du Sénat. 

"La vision du Comité selon laquelle des hausses graduelles des taux des fed funds seront probablement appropriées, reflète l'anticipation que le taux des Fed Funds neutre - c'est à dire un taux ni expansionniste ni le contraire et qui maintienne l'économie sur sa quille - augmentera quelque peu au fil du temps", indique le texte du discours qu'a prononcé la présidente en évoquant les réunions à venir de la Fed.  

A contrario, repousser un resserrement monétaire pourrait mettre la Fed en décalage vis-à -vis de la situation économique et déboucher par la suite sur des hausses des taux accélérées, au risque de provoquer une récession, a-t-elle souligné.

Selon la présidente, les estimations actuelles d'un taux neutre sont bien en dessous des niveaux pré-crise - un phénomène qui pourrait refléter la faible croissance de la productivité, la croissance économique internationale anémiée, la forte demande pour des actifs sûrs de plus long terme et autres facteurs.

le Comité anticipe que l'effet dépressif de ces facteurs va quelque peu diminuer dans le temps, augmentant le taux neutre des fed funds, "quoiqu'à des niveaux qui sont encore historiquement bas", a insisté Janet Yellen. 
 

Concernant l'arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump, elle souligne que "tout changement dans la politique budgétaire ou dans toute autre politique à incidence économique peut en puissance affecter les perspectives économiques". Mais elle a également admis qu' "on ne peut pas savoir encore quels seront ces changement et quelles en seront les suites économiques".

Sur le même sujet

Ailleurs sur le web

A lire aussi