Partenariat

Distribution de fonds : élargir les horizons

Société Générale Securities Services
le 23/11/2016

Nous avons à cœur, chez SGSS, de permettre à nos clients de faire croître leurs actifs. Dans le contexte européen, un élément-clé pour stimuler la croissance des actifs est la capacité à faire traverser les frontières aux fonds. Les fonds européens sont notoirement petits par rapport à leurs homologues américains et supportent mal la comparaison en termes d’économies d’échelle. L’infrastructure des OPCVM offre l’occasion idéale d’accéder à de nouveaux marchés avec un minimum de frais généraux.

Distribution de fonds : élargir les horizons

L’Union des marchés des capitaux, qui cherche à faire tomber les barrières transfrontalières et développer les marchés des capitaux pour la totalité des 28 États membres, ne fera que renforcer cette tendance. La technologie apparaît également comme l’élément qui changera la donne dans cet espace. Les technologies numériques sont extrêmement portables et ont par définition une portée internationale. Les fonds deviennent plus accessibles, grâce aux technologies pouvant être mises en œuvre pour soutenir les ventes et la commercialisation. MiFID II est également à l’origine d’une refonte subtile du monde de la distribution des fonds. Les changements apportés aux règles en matière d’incitations financières redéfinissent les rapports entre les différents acteurs du marché. Cela pourrait conduire à un changement radical dans la manière dont les fonds sont achetés et vendus et amener les sociétés de gestion de fonds non détenues par des banques à s’éloigner des modèles de distribution domestiques dirigés par les banques.

« Les réglementations contradictoires et les frais locaux demeurent les plus gros obstacles à la distribution paneuropéenne »

Elaine Kiggins – Responsable produit, Service de distribution de fonds, SGSS

Même si les barrières à la distribution transfrontalière des fonds sont relativement faibles au niveau européen grâce aux directives UCITS, des difficultés demeurent. Les réglementations contradictoires et les frais locaux demeurent les plus gros obstacles à la distribution paneuropéenne. Les sociétés de gestion ont besoin d’un partenaire solide et compétent pour leur permettre de gérer les différentes exigences. Si les procédures de notification ont été simplifiées pour le lancement des fonds, il existe des coûts associés au maintien de l’enregistrement, qui impliquent qu’un enregistrement immédiat en vue de la commercialisation et la distribution dans tous les pays cibles finaux n’est pas forcément la bonne stratégie pour une structure de fonds. Le principe prépondérant veut qu’un agent représentant local soit désigné, pour être l’interlocuteur des investisseurs et de l’autorité de tutelle sur le marché local.

SGSS Global Distribution Hub est parfaitement placé pour permettre aux fonds de gérer leurs enregistrements transfrontaliers par le biais d’une solution en réseau, connectée, présente sur divers grands marchés de distribution. Avec la plate-forme, il n’a jamais été plus simple de faire traverser les frontières aux fonds, en profitant d’un point d’entrée unique pour l’enregistrement des fonds et la représentation locale dans de multiples pays. Par la même occasion, la plate-forme offre une opportunité unique de regrouper /consolider chez un seul prestataire les arrangements /dispositifs existants en matière d’enregistrement de fonds et de représentation locale, permettant ainsi des économies d’échelle et une administration aisée. 
En 2016, la plate-forme de Global Distribution a été étendue afin de couvrir la distribution en Norvège, en Suède, au Danemark et en Finlande. En incorporant un réseau d’agents représentants locaux dans les pays nordiques, SGSS a ajouté une pièce maîtresse du paysage de la distribution européenne à son offre et porté le nombre de pays couverts à 18 marchés de distribution majeurs. En combinant la plate-forme aux services SGSS Transfer Agency, qui offrent l’architecture opérationnelle nécessaire pour servir les investisseurs locaux et collecter les ordres, SGSS propose une solution de bout en bout exhaustive pour la distribution transfrontalière de fonds.

PLEIN NORD

Les économies nordiques affichent, sur les dix dernières années, l’une des meilleures performances macro-économiques des pays du monde occidental. Un faible taux de chômage et un modèle économique stable ont rendu les pays nordiques attractifs pour les sociétés de gestion d’actifs. Devenus des cibles pour la distribution de fonds, ils font désormais partie des pays les plus riches du monde. Les enregistrements de fonds dans cette zone géographique représentent 18 % des enregistrements totaux de fonds transfrontaliers en Europe*. Au cours des dix dernières années, la Suède et la Finlande ont toujours été dans les dix premiers pays de distribution en Europe en termes d’enregistrements transfrontaliers. Et en 2015, le Danemark et la Norvège ont enregistré une croissance significative du nombre de nouveaux enregistrements de fonds transfrontaliers, avec +21 % pour le Danemark, suivi de près par la Norvège avec +19%*.

SGSS Global Distribution Hub offre aujourd’hui des services d’enregistrement de fonds étrangers et de représentation en Suède, en Finlande, en Norvège et au Danemark. Le nombre des marchés de distribution couverts est ainsi porté à 18. Demandez la nouvelle édition de notre guide SGSS « Global Fund Distribution Guide » enrichi pour tout savoir sur la pénétration de ces marchés de distribution et la manière dont SGSS peut vous aider à élargir vos horizons de distribution.

*Source : PWC – Benchmark Your Global Distribution, mars 2016

Interview de Bruno Prigent, Directeur du métier titres de Société Générale, au Sibos 2016

par Andrea Fiano , rédacteur en chef de Global Finance

Film corporate SGSS

A lire aussi