La croissance britannique défie les prévisions des analystes

le 27/10/2016

L’économie britannique a connu une croissance plus importante que prévue au cours du troisième trimestre, avec un taux de 0,5%.

La croissance britannique défie les prévisions des analystes

Le PIB britannique a augmenté de 0,5% au troisième trimestre selon les premiers chiffres publiés par le Bureau des Statistiques Nationales (ONS). Bien loin des chiffres exceptionnels du second trimestre à 0,7%, cette annonce dépasse malgré tout les prévisions des analystes qui attendaient pour la plupart une croissance faible de l'ordre de 0,3%.

La croissance britannique est portée par le dynamisme du secteur tertiaire qui domine aujourd’hui l’économie britannique. Cet essor s’explique en partie par l'importante croissance de la production et de la distribution cinématographique. L’arrivée simultanée dans les salles de plusieurs blockbusters comme Jason Bourne ou Star Trek a fait exploser les résultats du box-office et a largement contribué à cette forte croissance du secteur tertiaire souligne l'agence Bloomberg.

La croissance des services à plus de 0,8% compense le déclin plus marqué des secteurs de la construction et de l'industrie manufacturière. Ce déséquilibre inquiète cependant les observateurs sur le perennité de la croissance.

Suite à ces résultats, la BoE (Bank of England) pourrait maintenir ses taux d’intérêts à 0,25% la semaine prochaine. Du côté du gouvernement, le ministre des finances, Philip Hammond se dit optimiste. Il annoncera ses premiers plans budgétaires dès le 23 novembre, à la lumière de ces chiffres. Pour l’heure, il a laissé entendre qu’il prévoierait une augmentation de la dépense publique pour aider l’économie à surmonter le ralentissement lié au Brexit.

Sur le même sujet

A lire aussi