Le chômage repasse sous le seuil de 10% en France au second trimestre

le 18/08/2016

Le taux de chômage, au sens du Bureau International du Travail, a baissé de 0,3% au deuxième trimestre, selon l'Insee. Il n'était pas descendu sous les 10% depuis le deuxième trimestre 2012.

Une zone d’activités commerciales en Ile-de-France. A terme, 90 milliards d’euros

Le taux de chômage s’est établi à 9,9% au deuxième trimestre en France (y compris l'outre-mer), contre 10,2% au premier trimestre, selon l'Insee. Le taux de chômage global n’était pas descendu en dessous de la barre des 10% depuis le deuxième trimestre 2012.

Pour la France métropolitaine, le chômage s’établit à 9,6% de la population active selon l’Insee. Le nombre de chômeurs diminue de 74.000 sur la période, à 2,8 millions de personnes, faisant baisser le taux de chômage de 0,3 point par rapport au premier trimestre 2016. Sur un an, la baisse est de 0,5 point.  

Le taux de chômage longue durée reste stable par rapport au premier trimestre, à 4,3% de la population active. Cela représente 1,2 million de personnes cherchant un emploi depuis plus d’un an.

Cette baisse semble bénéficier avant tout aux jeunes (moins de 25 ans) dont le taux de chômage diminue le plus fortement, de 0,4 point.

Cette baisse du chômage traduit l'amélioration de l’emploi en France. « L’emploi marchand a progressé au 2ème trimestre. 24 100 emplois ont été créés après 37 300 au premier trimestre. Sur un an il a augmenté de 143 300 »,  a commenté Philippe Waechter, directeur de la rechercher chez Natixis AM,  pour l'Agefi.fr. « La dynamique de l’activité permet une reprise de l’emploi dans les services alors que la croissance est encore limitée. Cela suggère que le marché du travail réagit assez rapidement aux inflexions conjoncturelles », a-t-il ajouté. 

Sur le même sujet

A lire aussi