Santander et UniCredit renoncent à fusionner leurs gestions d’actifs

le 27/07/2016

La banque italienne évoque désormais une possible introduction en bourse de sa filiale Pioneer Investments.

Banque Unicredit
(Photos DR.)

La banque italienne UniCredit a annoncé mercredi être convenue avec l'espagnole Santander de renoncer à leur accord de fusion de leurs filiales de gestion d'actifs. Cette fusion annoncée en avril 2015 concernait Pioneer Investments et Santander Asset Management.

"En l'absence de solution viable dans un horizon de temps raisonnable, les différents parties ont conclu que mettre un terme aux discussions serait le mode d'action le plus approprié", a expliqué UniCredit dans un communiqué, ajoutant que d'autres solutions, y compris une introduction en bourse, pourraient être envisagées pour sa filiale Pioneer.

Les rumeurs d'un échec du rapprochement entre les deux gestionnaires d'actifs allaient bon train depuis deux mois. «On peut s'attendre à ce que le dossier Pioneer revienne sur le marché», indiquait début juin une source bancaire à L'Agefi. En 2010, Natixis et Amundi avaient cherché à racheter Pioneer, avant que le processus de vente ne s'arrête.

Sur le même sujet

A lire aussi