Les places financières très secouées par le Brexit

le 24/06/2016

Le CAC 40 chutait de 10% dans la matinée, les valeurs bancaires perdant plus de 15% après la décision des Britanniques de sortir de l'Union Européenne.

La volatilité implicite et réalisée est revenue sur ses niveaux de 2007 sur les actions, les taux et les changes. Illustration Fotolia.

La décision des britanniques de sortir de l'Union Européenne causait une très forte onde de choc sur les marchés européens vendredi matin. 

A l'ouverture des places financières, le CAC40 chutait de plus de 10%, les valeurs bancaires souffrant particulièrement du Brexit. Société Générale perdait 17,8%, Crédit Agricole abandonnait 15% et Axa 18%. Le secteur de l'assurance en Europe perdait 10%.

Le FTSE 100 perdait 6,6% à Londres et le DAX près de 8%.  

Les spread des obligations souveraines s'écartaient nettement dans un mouvement de recherche de placements sûrs de la part des investisseurs. Le rendement du Bund allemand connaissait à nouveau une évolution en territoire négatif vendredi matin après avoir chuté sous 0% la semaine dernière. Peu après 9h il abandonnait plus de 20 points de base à -0,12%. L'OAT suivait le mouvement en perdant 11 points à 0,34%, l'Espagne et l'Italie progressant quant à elles de 17 points de base.

Pour tenter d'enrayer la chute des marchés, le Premier ministre David Cameron a annoncé son départ du 10 Downing Street dans les trois mois.

Sur le même sujet

A lire aussi