question du jour

le 07/02/2008

En bon connaisseurs des règles du marché bancaire, nos lecteurs sont une majorité à considérer que les déclarations belliqueuses de l'Etat sur l'indépendance de la Société Générale ne sauraient résister à une OPA étrangère en bonne et due forme. Même si dans un dossier aussi sensible politiquement, les autorités de tutelle peuvent traîner les pieds.  

A lire aussi