Natixis dévoile son plan de restructuration

le 19/12/2008

Natixis a annoncé ce matin un cantonnement de 19 milliards d'euros d'actifs pondérés risqués et la suppression de 840 postes d'ici fin 2009 dans le cadre de la réorganisation de sa banque de financement et d'investissement (BFI) sur des activités moins risquées.

Dans un communiqué, la banque fait savoir que les effectifs de sa BFI passeront à 4.860 salariés d'ici fin 2009 contre 5.700 en mars 2008.

«La convergence vers la BFI transformée se traduira par une réduction de 40% des effectifs dans les activités de marché les plus complexes, soit une réduction de 15% des effectifs de la BFI», indique Natixis.

Ce plan de réorganisation se traduira également par une réduction de 10% des frais fixes directs de la BFI de Natixis.

La banque détenue à 71% par les Banques populaires et les Caisses d'épargne va dans le même temps arrêter les activités de marché les plus complexes en Asie et aux Etats-Unis et fermer ses «implantations marginales» notamment en Europe du Sud.

Ses projets de développement en Inde et en Corée sont abandonnés.

Natixis précise également que les 19 milliards d'euros d'actifs pondérés cantonnés seront gérés en extinction par une équipe d'environ quarante personnes.

Par aileurs, la banque dément les «allégations sans fondement» concernant la fermeture de l'ensemble des activités de marché, le changement de direction, voire le démantèlement de Natixis.

Ce nouveau plan de réorganisation de la BFI de Natixis, validé hier par le conseil de surveillance de la banque, vient compléter celui annoncé fin août lors de l'augmentation de capital de 3,7 milliards d'euros.

A lire aussi