F&A : 2008 moins prometteur pour le midmarket

le 20/02/2008

Même s’il n’est pas question de morosité, 2008 devrait s’avérer moins prospère que 2007 pour les fusions-acquisitions sur le segment des valeurs moyennes. Plus qu’un éventuel assèchement du crédit, les experts pointent surtout la baisse des valorisations et la volatilité des marchés.

A lire aussi