Le Crédit Agricole concède une perte trimestrielle de 857 millions d’euros

le 05/03/2008

Crédit Agricole SA a annoncé ce mercredi matin un résultat net en perte de 857 millions d'euros pour le quatrième trimestre 2007, du fait de 3,3 milliards d'euros de dépréciations liées à la crise des marchés du crédit.

Le bénéfice net, part du groupe, pour l'ensemble de l’exercice écoulé ressort à 4,044 milliards d'euros, en baisse de 16,8%, mais le véhicule coté de la banque verte proposera un dividende en hausse de 4,3%, à 1,20 euro par action.

La perte du 4e trimestre se compare à un bénéfice de 1,06 milliard d'euros un an plus tôt et au consensus Reuters dont les analystes attendaient en moyenne une perte de 627 millions d'euros. Cette perte est imputable à Calyon, la filiale de banque de financement et d'investissement, qui affiche un résultat net négatif de 1,912 milliard d'euros.

Alors que le groupe avait annoncé fin décembre que les comptes de Calyon intégreraient 2,5 milliards d'euros de dépréciations, l'impact définitif de la crise des marchés du crédit atteint 3,3 milliards d'euros.

Cité dans le communiqué, le président René Carron déclare que le groupe entend donner "la priorité au développement organique et n'envisage pas de nouvelles initiatives de croissance externe".

S'agissant du dividende, Crédit Agricole SA indique qu'il pourra être payé intégralement en numéraire ou alternativement à hauteur de 80% en actions et 20% en numéraire et que les caisses régionales, le principal actionnaire du groupe, ont choisi cette dernière option.

A lire aussi