Carlyle Capital remet les marchés sous tension

le 14/03/2008

Les marchés de crédit ont vivement réagi à la déconfiture annoncée du fonds coté à Amsterdam

« Cette affaire est un scandale ! Des fonds comme Carlyle Capital n’ont rien à faire en Bourse ! Le dommage sera considérable ! » Ce commentaire du patron d’un des principaux acteurs français de la gestion n’est pas isolé et traduit l’exaspération devant la déconfiture annoncée de Carlyle Capital (CCC) et ses conséquences sur les marchés.

Redoutant que cette affaire ne marque le début d’un nouveau chapitre de la crise financière, ceux-ci ont réagi avec brutalité. Les indices boursiers, en reprise depuis la décision surprise de la Réserve fédérale de mettre sous forme de T Bonds 200 milliards de dollars à la disposition des banques, ont repiqué : en Europe, les principaux indices ont cédé jusqu’à 2,5 %, avant de se reprendre, cédant en clôture entre 1 et 1,5 %, tandis que les indices américains se reprenaient quelque peu. Sur les marchés de crédit, tandis que les rendements des emprunts d’Etat se détendaient (-7 pb pour les Bunds à deux ans à 3,285 %, -13 pb à 1,545 % pour les Treasuries), les spreads s’écartaient fortement.

A lire aussi