CAAM prévoit d’atteindre en 2010 les 40 milliards d'euros gérés en Italie

le 07/02/2008

La filiale italienne a accueilli plus de clients d’Intesa que prévu, après le dénouement de leur coentreprise, et gère à ce jour 26 milliards d’euros

Six semaines après avoir racheté pour 865 millions d’euros la part de 35 % d’Intesa Sanpoaolo dans leur coentreprise Nextra, Crédit Agricole Asset Management SGR (CAAM SGR), la filiale italienne de gestion de la banque verte est de nouveau prête à affronter seule le marché local. Le début est prometteur : CAAM SGR gère à ce jour 26 milliards d’euros, tandis qu’elle aurait pu sortir de la joint-venture avec moins de dix milliards d’euros au compteur. En effet, Nextra, la filiale de l’ancienne Banca Intesa, avait apporté en 2005 quelque 100 milliards d’euros, contre 8 milliards pour CAAM SGR, tandis que la joint-venture comptait 106 milliards d’euros d’encours fin 2006. Un succès que CAAM SGR met au compte de ses « produits innovants ».

« Notre plan de développement prévoit de figurer parmi les cinq premières sociétés de gestion opérant en Italie (CAAM SGR occupe actuellement la dixième place, ndlr) et d’atteindre 40 milliards d’euros d’encours gérés, à un horizon de trois ans », explique Paul-Henri de La Porte du Theil, président de la filiale italienne et directeur général délégué de Crédit Agricole Asset Management Group. Pour atteindre ces objectifs, la structure prévoit de diversifier davantage son éventail de produits, qui comprend des hedge funds, des fonds de pension d’intégration et des fonds de fonds alternatifs. Ces derniers sont gérés par une société de multigestion alternative intégrée à CAAM SGR, ce dernier comprenant par ailleurs une société de gestion immobilière.

Pour ce qui est de la distribution, la société a dessiné un plan reposant sur « quatre piliers majeurs » dont le premier est le réseau Cariparma-FriulAdria, repris par Crédit Agricole SA. « Un débouché » qui vient « idéalement compléter le portefeuille de clientèle institutionnelle de CAAM SGR », estimait le groupe début octobre, lors de la présentation de son réseau italien. Ce réseau gérait 13,8 milliards d’euros fin 2006, et devrait atteindre les 17,7 milliards d’euros sous gestion en 2010, notamment par « des actions commerciales permettant le transfert des fonds Nextra vers des fonds CAAM plus innovants ».

La clientèle institutionnelle constitue le deuxième pilier. Les deux derniers sont la clientèle banque privée et « le monde des distributeurs externes dont une grande partie est déjà partenaire de notre société », précise Paul-Henri de La Porte du Theil.

A lire aussi